Baelz-hydrodynamic®

  • Add to the cart
  • Download directly
  • No access rights

L'ALTERNATIVE A FAIBLE CONSOMMATION D'ENERGIE AUX CIRCUITS CONVENTIONNELS

Mode de fonctionnement

L'idée à la base de la technologie des pompes à injection est l'exploitation de la pression différentielle existante ou disponible occasionnellement dans les systèmes de distribution d'eau. La pression différentielle pour le franchissement des résistances des installations est constituée à partir de la pression du réseau à l'entrée de la pompe à injection.

Les pompes à injection, dans les installations de régulation conventionnelles avec vanne 3 voies et pompe de recirculation, régulent la température du circuit d'alimentation de chauffage de manière constante ou en fonction de la température extérieure. Les pompes à injection font partie du circuit de régulation. L'interaction judicieuse des éléments du circuit de régulation offre une technique d'installation optimale à faibles besoins en énergie.

Aucune pompe de recirculation électrique n'est nécessaire dans les circuits consommateurs.

Les pompes à injection sont des vannes de régulation particulièrement durables, simples et nécessitant un faible entretien. De ce fait, les circuits consommateurs ne requièrent pas de pompes de recirculation électriques, ni les commandes correspondantes dans l'armoire de commande ou les points de données pour le contrôle-commande prioritaire et les clapets anti-retour. Les régulateurs de pression différentielle ne sont également pas nécessaires. L'hydraulique du système global devient plus claire.

 

De plus, le volume d'eau vers le consommateur (chauffage statique, registre de ventilation, échangeur de chaleur, etc.) est adapté aux besoins thermiques.

Plus de 40 ans d'expérience

Depuis plus de ans, nous utilisons avec succès des pompes à jet d'eau régulées dans les postes de branchement des bâtiments, les registres de ventilation ou les distributeurs de chauffage pour la production d'eau chaude potable.


LA REGULATION DE MELANGE AVEC DES POMPES A INJECTION

La plupart des échangeurs de chaleur (échangeurs de chaleur à faisceaux de tubes ou à plaques) sont toujours régulés avec une vanne de passage à circuit étrangleur. Cette vanne de passage sert à la régulation du débit massique (énergie) en fonction des besoins en puissance du consommateur raccordé à l'échangeur thermique.

Circuit conventionnel avec régulateur

Dans ce circuit, la température du circuit d'alimentation primaire est toujours identique à la température d'entrée dans l'échangeur thermique. Cette température d'entrée ne dépend pas de la charge, mais est définie par l'exploitant du réseau. Cela signifie qu'en charge partielle du consommateur, la température d'entrée sur le côté primaire de l'échangeur thermique est inutilement élevée.

La différence de température qui en résulte entre l'entrée côté primaire et côté secondaire est alors importante. Cette différence de température génère des tensions thermiques dans l'échangeur de chaleur. Les tensions sont une cause fréquente de dommages, notamment sur les échangeurs de chaleur à plaques. De plus, une différence de température importante réduit le volume d'eau. Cela nuit à la conduction thermique en raison du transfert vers les courants laminaires. Les conditions de régulation deviennent alors très compliquées.

Commande Baelz avec pompe à injection

L'utilisation d'une pompe à injection à la place de la vanne de régulation permet d'obtenir une régulation de mélange sans coûts supplémentaires notables.

    Aperçu des avantages
    • réduction des coûts d'investissement et de maintenance de 30-40 %
    • rentabilité et efficience énergétique élevées
    • économies au niveau des coûts d'exploitation
    • stabilité hydraulique dans le circuit de fourniture d'énergie
    • meilleure disponibilité de l'installation

    QUESTIONS FREQUENTES